2014年4月17日星期四

色达佛学院“脆弱的平衡”


三月份出版的法国旅游杂志《geo.fr》第421期,封面是一幅藏传佛教僧侣的照片:蓝天白云下是青翠的山谷,一名身着红色袈裟的僧侣向远方走去,其旷远的佛境令世人遐想。所刊载的文章题为《西藏,佛教王国》,记者是该杂志资深记者Nicolas Ancellin,他曾在2012年首次接触中国题材,写作了《走在中国乡间》一文。

位于阿坝的色达喇荣五明佛学院,被认为是世界上规模最大的民办佛学院,从1980年代创办至今,在共产党高压独裁统治下,能存活下来,也算是个佛主保佑的奇迹。

杂志编辑在阅读导语中说:那是一片佛教山丘,数以千记的善男信女身着红色袈裟,学习经文。在这和平的蜂巢里有着宁静的热情,但在说变就变的中国,佛学院里的平衡显得十分脆弱。(Dans les coulisses du reportage au Tibet:Vu de France, c’est un bout du monde. Paris-Urumqi-Chengdu en avion, puis deux jours de 4 x 4. Et, là-bas, perdue dans les montagnes du Sichuan, Larung Gar, une fourmilière bouddhiste, des milliers d’hommes et femmes, en robe rouge, qui étudient les textes sacrés. Quand notre journaliste Nicolas Ancellin est revenu, son récit nous a stupéfaits.

La «ferveur tranquille», dit-il, qui se dégage de cette «ruche paisible». Son fragile équilibre dans une Chine où, «du jour au lendemain, tout peut changer». Mais aussi l’incroyable cérémonie des morts, à laquelle Nicolas a assisté, et où les défunts sont laissés aux vautours… Pour le photographe Chen Bixin, qui est allé à Larung Gar une dizaine de fois, c’est «le reportage d’une vie». Bonne lecture !)

4月份,唯色公开了她在2007年8月对色达佛学院的采访,回顾了“2001年的8月中开始拆学院的僧舍,连续拆了一周多,两千多间僧舍被拆”的历史,揭开了“解放军进驻学院周围的乡村。武警在学院门口搞军事演习,打打杀杀,威慑僧尼”的残酷事实。






没有评论:

发表评论